Sécurité, considération et soutien.

La santé mentale au travail.

ALAN WHITE

Consultant HSE
chez EazySAFE

En cette Journée mondiale de la santé mentale, il est important de prendre un moment pour réfléchir à la signification d’une telle journée, qui permet d’encourager les discussions à tous les niveaux sur ce sujet autrefois tabou et stigmatisé. Même si nous ne pouvons que nous réjouir qu’une telle journée existe et que la parole se normalise, la sensibilisation à la santé mentale et le développement par chacun et chacune de son propre bien-être mental doivent être une priorité de tous les jours.

Devenez acteur et mettez en place une organisation promouvant le bien-être de vos collaborateurs en veillant à ce que chacun d’entre eux se sente considéré, soutenu et en sécurité.

De nombreux facteurs personnels influent sur notre santé mentale, et nous pouvons donc agir pour l’entretenir ou l’améliorer. La vie professionnelle a, elle aussi, un impact important sur notre bien-être général et, à ce titre, la santé mentale est un sujet que les employeurs doivent prendre au sérieux.

La Journée mondiale de la santé mentale n’est pas seulement une journée pour mettre en lumière ce thème. C’est également l’occasion pour les dirigeants d’élaborer une stratégie de promotion du bien-être permettant à leurs collaborateurs d’accroître leur bien-être mental afin de réaliser tout leur potentiel professionnel.

Les trois grands principes d’une culture valorisant le bien-être sont la sécurité, la considération et le soutien. En développant une culture prônant ces valeurs, les organisations contribuent à mettre en place des lieux de travail où les collaborateurs se sentent valorisés, investis et respectés. Ils sont ainsi enclins à assumer plus de responsabilités, à travailler dur et à s’engager dans l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Ces principes étant posés, comment mettre en œuvre une telle stratégie ?

Sécurité 

Le terme « sécurité » évoque en premier lieu la sécurité physique au travail. C’est bien évidemment primordial. Les collaborateurs doivent se sentir en sécurité dans leur travail, qu’il s’agisse des risques physiques ou des risques émotionnels tels que le harcèlement et les brimades. La sécurité, c’est cependant aussi le fait pour les collaborateurs de se sentir libres de s’exprimer et d’émettre une opinion. Un management trop restrictif laissant peu de place à l’erreur peut étouffer la créativité des collaborateurs et brider leur aptitude à apporter des solutions aux problèmes. Lorsqu’on se sent étouffé par un système, on se sent dévalorisé. En cultivant des espaces professionnels où les personnes sentent qu’elles peuvent être source d’idées et force de proposition sans crainte des conséquences, ce sont de véritables boulevards d’efficacité que l’on ouvre au sein des organisations.

Considération 

Être considéré, c’est être apprécié, entendu et respecté. Très souvent dans les entreprises, les collaborateurs sont désabusés par la monotonie de leurs tâches quotidiennes et le manque de reconnaissance au-delà du salaire. Pour cultiver un environnement où les personnes se sentent considérées, il est nécessaire de leur laisser une certaine liberté de développement professionnel et de leur fournir des opportunités d’évolution au sein de l’organisation. Si de nombreuses organisations enregistrent de bons résultats dans ce domaine, nombreux sont encore ceux qui ont le sentiment que leur carrière n’a pas évolué comme ils l’auraient souhaité, souvent en raison d’un manque de reconnaissance tout au long de leur parcours professionnel. N’oubliez pas que, lorsqu’une personne s’engage dans un parcours d’évolution personnelle ou professionnelle, il est plus important de valoriser l’effort accompli que le résultat obtenu.

Soutien 

Dans nos vies bien remplies, on peut tous être très facilement pris par nos impératifs et obligations, avec parfois le sentiment d’être seul et dépassé. Et lorsque l’on se tourne vers ses collègues pour obtenir un peu de soutien, on constate qu’eux-mêmes sont en prise avec les mêmes problèmes. Il est important que les dirigeants prennent conscience de cette réalité et apportent leur soutien lorsque cela est possible tout en encourageant leurs collègues à en faire de même. Ne serait-ce qu’en prêtant une oreille attentive. Cela peut sembler bien mince, mais cela peut faire toute la différence pour quelqu’un en difficulté.

Ainsi, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, ne vous contentez pas d’évoquer ce sujet essentiel. Devenez acteur et mettez en place une organisation promouvant le bien-être de vos collaborateurs en veillant à ce que chacun d’entre eux se sente considéré, soutenu et en sécurité.

Related Posts