Quelques bénéfices dCovid ? 

Comment voir le verre à moitié vide, à moitié plein ? 

Frédéric COMBES

Consultant HSE
chez EazySAFE

Si l’on regarde froidement la situation, on peut être surpris par les quelques bénéfices liés à la crise du Covid ! Dit comme ça, c’est bien sûr provoquant car on ne peut nier la souffrance de nombreux professionnels et de personnes précairesComme cette crise sanitaire nous oblige brutalement à nous adapter et à nous repositionner, beaucoup se sont retrouvés en « confinage » total ! 

Mais c’est quand même frappant que les frustrations générées par cette crise révèlent par exemple nos besoins fondamentaux de contacts familiaux et sociaux avec plus de solidarité. Aujourd’hui, nous sommes interdits de déjeuner au restaurant avec nos collègues ou contacts commerciaux. Déjeuner simplement sur son lieu de travail est parfois même devenu compliqué : apporter son repas ou commander avec un « click and collect » pour revenir déjeuner devant son écran d’ordinateur ? Sans parler des cantines lorsqu’elles sont encore ouvertes, avec des séparateurs en plexiglass aux allures de milieu carcéral dans lesquelles il est difficile de s’entendre sans se pencher en dehors de ces surfaces séparatives… Bref, manger avec ses collègues nécessite de l’organisation ! Et que dire des pauses café ? Comment se tenir à plus d’un mètre devant une machine à café ? (lorsqu’elle n’a pas été condamnée par l’entreprise). En portant un masque bien sûr ! Oui très bien, mais comment boire ensuite son café avec le masque : une paille intégrée ?… Ah les fumoirs extérieurs sont un bon compromis car on peut retrouver le plaisir de partager un moment avec un collègue si la météo le permet évidemment. 

Cependant, cherchons les quelques bénéfices de cette crise : le premier est sans conteste le télétravail ! En effet, il avait de nombreux détracteurs mais aujourd’hui, s’il n’est pas parfait et surtout pas universel, il a quand même fait ses premiers pas à grande échelle. Force est de constater que là où il est professionnellement possibleil apporte une vraie solution pour la continuité de l’activité. Avec quelques bémols néanmoins ! Il faut une bonne connexion Internet, voire la fibre si l’on manipule beaucoup de données. Il faut aussi être à l’aise avec un ordinateur et l’intranet de son entreprise. Un niveau minimum de compétences en informatique est requis pour se sortir rapidement de difficultés opérationnelles. Par exemple, des fichiers professionnels partagés devenus inaccessibles… Sans parler de la taille d’un studio transformé en bureau improvisé et de la motivation qui peut être fragilisée par l’absence de séparation entre vie privée et vie professionnelle ! et ne pas oublier la nécessité de pouvoir préserver un lien social. 

Autre bénéfice de cette crise : si le consommer local a repris du sens, produire en France devient un nouvel enjeu criant. Des raisons économiques nous ont poussé à la délocalisation dans les pays dits « moins chers », mais à présent, la question de la sécurité de ces approvisionnements se pose parfois âprement quand par exemple, un intermédiaire économique arrête son partenariat pour favoriser ses propres intérêts locaux. Monsieur Bayrou, haut-commissaire au Plan, l’a récemment rappelé (1) en appelant à « une stratégie nationale » sur les produits vitaux comme les médicaments, un certain nombre de composants électroniques, les matières premières concernant le nucléaire ou le secteur de la fibre optique, les hormones dans le domaine pharmaceutique ou encore les éléments entrant dans le processus de la production agricole. 

En effet après la crise sanitaire du Covid, comment remettre en route l’économie nationale sans créer des emplois en France, et donc des usines et des services ? Mais savez-vous qu’il existe des secteurs économiques déjà favorisés par cette crise ? On pourrait citer au moins les suivants : 

  • Le secteur informatique, et particulièrement celui du matériel, des plateformes de travail à distance comme ZoomTeams de Microsoft, Meet de Google et aussi celui du streaming 
  • La vente en ligne sur Internet et l’organisation de livraison associée, notamment les vendeurs de produits de consommation au détail comme le bricolage, la cuisine ou la livraison de nourriture pour ceux qui ne cuisinent pas… 
  • L’enseignement et la formation à distance en général, et les supports de elearning en particulier 
  • La recherche en général est très souvent amplifiée en temps de crise, avec des moyens inédits et des stratégies mises en place par pragmatisme ; rappelons-nous que la Seconde Guerre Mondiale a été un véritable détonateur d’innovations (ex : le radar, le guidage des torpilles, puis des fusées, l’informatique, la pénicilline…) 
  • La recherche médicale est créatrice de nouvelles niches économiques, mais aussi générant des retombées pour d’autres maladies existantes ; les compagnies pharmaceutiques ou de matériel médical ont bien sûr aussi fait des ventes record en 2020 
  • Les imprimantes 3D ont eu de nouvelles applications dans plusieurs secteurs (ex : médecine, masque, maison, aéronautique, militaire…) 
  • Et plein d’autres encore dans votre propre secteur d’activités ? 

 

Cette pandémie met à mal toute l’organisation de chaque nation sur la planète. Elle révèle ainsi toutes nos faiblesses et vulnérabilités que nous ne voulions peut-être ni voir, ni anticiper ? 

Mais si l’on garde la tête froide, ne faudrait-il pas dès à présent vivre avec l’idée que le Covid est là pour plusieurs moiset qu’il sera remplacé un jour par un autre virus entraînant une autre maladie, de façon à mieux protéger son entreprise des aléas de son marché ? Rappelons-nous seulement les trois derniers coronavirus pathogènes pour l’Homme : SARS en 2002, MERS en 2012, Covid en 2019-2020 ; et en 2025 ? 

Restons réalistes : l’innovation même forcée fera des dégâts dans les entreprises qui auront des difficultés à s’adapter, mais pourra aussi entraîner de superbes ouvertures ! A vous d’innover dans votre secteur pour survivre et surtout d’abord revivre ! 

 

(1) Voir Le cri d’alarme de François Bayrou sur l’industrie française – Challenges

 

Image Credit:

Photo by CDC on Unsplash

Related Posts