4 façons d’aborder l’apprentissage multilingue 

portrait gemma collins doyle

GEMMA COLLINS DOYLE

Consultante HSE
chez EazySAFE

 Note de l’éditeur (2021) : 

Au cours de la pandémie de COVID-19, nous avons constaté une augmentation drastique de la demande pour des formations multilingues, notamment de la part d’entreprises dont le personnel travaille aujourd’hui à distance, ou en effectif réduit sur place. L’article ci-dessous est un article de blog écrit avant la pandémie, mais son message reste d’actualité - il est crucial de veiller à ce que votre discours en matière de sécurité soit compris par vos collaborateurs. L’apprentissage en ligne permet à nos clients de traduire des cours en ligne pour accueillir de nouveaux employés à distance, avec l’avantage supplémentaire de rendre le cours attrayant et vérifiable. Pour obtenir des conseils sur la formation multilingue pour votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter. 

L’éducation et la formation sont sans conteste des outils importants pour informer les collaborateurs des dangers potentiels sur leur lieu de travail et des procédures à respecter, et ainsi leur permettre de travailler de la manière la plus sûre possible. Éducation et formation ont également un autre rôle : permettre aux collaborateurs de mieux comprendre le système de santé et de sécurité pour qu’ils contribuent eux-aussi à ancrer ce système dans l’entreprise et à le faire vivre. Encore faut-il que toutes ces informations importantes ne soient pas altérées, ce qui peut arriver si la formation n’est pas délivrée dans la langue maternelle du collaborateur. 

Les collaborateurs apprennent, comprennent et retiennent mieux les informations si celles-ci leur sont fournies dans leur langue maternelle. Nous savons tous comme il peut être déroutant de se trouver à l’étranger, dans un pays dont on ne parle pas la langue (ou très peu) ! 

Nos lieux de travail accueillent un personnel de plus en plus international, et la langue peut constituer un véritable obstacle pour de nombreuses entreprises. Les collaborateurs dont le français n’est pas la langue maternelle peuvent avoir des difficultés à comprendre les procédures et les consignes de sécurité à respecter sur le lieu de travail. 

Et comme la formation à la santé et à la sécurité peut sauver des vies, je suis sûre que vous conviendrez qu’il vaut mieux la dispenser dans la langue maternelle de chaque collaborateur ! 

 

L’importance d’une parfaite compréhension 

Les participants à une formation à la sécurité comprennent mieux lorsqu’ils peuvent accorder toute leur attention au sujet abordé sans devoir d’abord convertir l’information dans leur langue maternelle. Ils doivent pouvoir se concentrer dès le début de la session sur le contenu de la formation au lieu d’essayer de traduire et d’interpréter les informations. 

Lorsque la formation est donnée dans la langue maternelle du collaborateur, elle lui permet de se familiariser directement dans sa propre langue avec la terminologie et le jargon spécifiques. Le participant est ainsi plus assuré et plus à l’aise pour suivre sa formation. Il en résultera des comptes rendus plus rapides et plus fiables pour les administrateurs et les employeurs. 

Une mauvaise interprétation de ces informations vitales peut entraîner une baisse de la productivité, une perte de chiffre d’affaires et, pire encore, des blessures et des accidents mortels. Cela est d’autant plus valable si les collaborateurs travaillent à des postes à haut risque. 

 

Traduire le sens, ne pas se limiter aux mots ! 

L’idéal serait d’avoir un interprète sur place lors de la formation à la santé et à la sécurité. Cette option n’étant pas réaliste pour la plupart des entreprises, une alternative pourrait consister à proposer des cours de formation en ligne déjà traduits dans la langue maternelle du collaborateur, et à faire traduire les documents importants tels que les procédures de travail et les évaluations des risques. Il est à noter que les personnes qui participent à une formation comprennent souvent mieux le français à l’oral qu’à l’écrit. Il est donc judicieux de leur fournir les supports écrits dans leur propre langue afin qu’elles comprennent parfaitement vos règles et normes de sécurité. 

Le message et le contenu que vous souhaitez faire passer doivent être d’une extrême précision en français avant d’être traduits dans la langue souhaitée. En effet, des éléments peu précis dans la langue de départ seront encore plus flous une fois traduits. Veillez par ailleurs à tester ces documents auprès d’un locuteur natif avant de les diffuser sur le lieu de travail : des traductions incorrectes ou des variantes de dialectes sont source de confusion. 

Quand il s’agit d’une formation, on ne peut se contenter d’une simple traduction du français vers une autre langue. Une telle approche minimaliste, insuffisante pour améliorer la compréhension des collaborateurs, est vouée à réduire l’efficacité de la formation. Le format, le contenu et les messages doivent être adaptés au public visé. Pensez à inclure du contenu multimédia sous forme d’images, de fonds sonore, de vidéos et de sections interactives. Tous ces éléments ont fait leurs preuves et améliorent l’apprentissage global et la mémorisation des informations. Pour être efficace, votre formation devra donc comprendre des exercices pratiques, des scénarios interactifs et des documents de référence, tous fournis dans la langue maternelle du collaborateur et employant une terminologie facilement compréhensible. 

 

Apprentissage de la langue utilisée sur le lieu de travail 

Si un employeur ne peut exiger qu’un collaborateur apprenne le français hors du cadre professionnel, il peut cependant l’encourager à apprendre les mots et les expressions utilisés dans le cadre de son travail. Les collaborateurs ayant une connaissance limitée du français auront plus d’assurance pour effectuer leurs tâches s’ils ont appris le vocabulaire relatif à leur travail. Mieux vaut toutefois s’en tenir à la terminologie la plus appropriée afin de ne pas submerger vos collaborateurs. 

De même, il est très important de leur apprendre à maîtriser les concepts de base en français, et notamment la signification des panneaux de mise en garde et des expressions courantes portant sur la sécurité. En vue d’une meilleure communication, il serait également judicieux que les superviseurs apprennent quelques expressions de base en rapport avec le métier dans la langue maternelle du collaborateur. 

 

Apprentissage mobile   

Les cours de formation en ligne offrent des avantages considérables dans de nombreux domaines, notamment en matière de formation à la santé et à la sécurité dispensée dans la langue maternelle d’un collaborateur. Cela suppose bien sûr que le prestataire de la formation comprenne les besoins du collaborateur et dispose des ressources nécessaires pour relever ce défi. 

L’apprentissage en ligne permet de rendre facile (« eazy » !) l’accès à une même formation en plusieurs langues. Une formation en ligne efficace et adaptée peut permettre aux participants d’interagir avec des experts capables de répondre à leurs questions. Enfin, elle sera plus facile à mettre à jour pour suivre l’évolution de la législation. 

 

 

Related Posts